La prochaine fois de Marc Levy

La richesse d’un coeur attise souvent la jalousie ou le mépris de ses contemporains. Certains hommes ne voient le beau que dans ce qui est mort.

 L’art naît des sentiments, c’est ce qui le rend intemporel, immortel.

Il existe un âge où la mémoire visuelle que nous gardons de nos parents se fige, comme si l’amour nous interdisait le souvenir de les avoir vus vieillir.

Je vois deux lumières dans tes yeux. C’est un signe qui ne trompe pas. L’une éclaire ta raison et l’autre tes sentiments. Les hommes compliquent toujours tout. Fais attention, le coeur finit par se déchirer quand on le tiraille trop. Pour entendre ce qu’il te dit, il suffit de savoir l,écouter

La haine est un sentiment qui peut entretenir longtemps la force vive de nos âmes.

On dit que les sentiments sincères ne meurt pas, je continuerai de t’aimer bien après ma mort.

Je t’aime, sans savoir m’arrêter de t’aimer, sans savoir comment ni pourquoi. Je t’aime ainsi car je ne connais pas d’autre façon. Où tu n’existes pas, je n’existe pas non plus

~ par sindla sur lundi, 5 novembre, 07.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :